Catégories

Qu’est-ce qu’un vernis semi-permanent ?

Qu’est-ce qu’un vernis semi-permanent ?

Un vernis classique est un produit de beauté de plus en plus délaissé. En effet, il ne tiendra pas plus d’une semaine, ce qui vous oblige à le remettre régulièrement. La fréquence de pose sera encore plus accrue surtout si vous êtes investies dans certains travaux domestiques. Dès lors, vous pouvez vous tourner vers le vernis semi-permanent. Si vous ne savez pas ce dont il s’agit, ce mini guide vous fait le point.

Vernis semi-permanent : de quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, le vernis semi-permanent se distingue du vernis classique par sa durée de tenue. Il s’agit en réalité plus d’un gel que d’un vernis. Pour sa formulation, le vernis semi-permanent est fait à base d’un gel acrylique auquel on ajoute du vernis. Dans la texture, rien ne distingue ce type de vernis d’un vernis classique.

A voir aussi : Tresse africaine femme : styles, soins et astuces pour coiffures tendance

Si ce type de vernis fait l’unanimité ou presque, c’est en raison de ses nombreux avantages. En effet, le vernis semi-permanent est plus brillant qu’un vernis classique. De plus, sa pose reste simple et peut être réalisée à domicile. Cela vous permettra de gagner du temps puisque vous ne risquez pas de faire la queue dans un salon de beauté.

Sa tenue dans le temps est un argument solide qui mérite d’être souligné. En effet, le vernis semi-permanent peut tenir entre 12 et 18 jours. Les vernis des meilleures marques peuvent tenir quant à eux jusqu’à 21 jours. Pour celles qui n’ont pas le temps de se vernir les ongles tout le temps, ce produit est plus indiqué.

A lire aussi : Faire une reconversion pour devenir esthéticienne à 40 ans

Avant les 12 jours, quelle que soit votre activité, le vernis semi-permanent ne risque pas de s’écailler.

Comment poser ce type de vernis ?

Les vernis semi-permanents sont fabriqués par différentes marques. La procédure de pose peut donc varier d’une marque à une autre. Néanmoins, une méthode universelle peut être adoptée sauf indication contraire. Vous devez commencer à nettoyer les ongles. Il sera important de les limer et de repousser les cuticules avant d’appliquer une base coat.

Cette dernière permettra de protéger vos ongles et de donner une meilleure adhérence à la couleur du vernis. Il n’est pas recommandé de passer la couche suivante automatiquement. Vous devez faire sécher la base coat, soit avec une lampe UV ou une lampe LED. Dans le premier cas, cela vous prendra 2 minutes contre 30 secondes pour une lampe LED.

Une fois que la base coat est bien séchée, passez votre vernis semi-permanent. Il faudra entre 1 et 3 couches fines maximum. Après chaque couche, vous devez respecter le temps de séchage selon le dispositif que vous utilisez. Pour finir, vous devez appliquer le top coat, sans oublier de le sécher également. Une fois ces étapes passées, vous pourrez contempler vos ongles !

Par ailleurs, si vous avez peur de faire des erreurs, vous pouvez vous rendre dans un salon de beauté. Des professionnels pourront vous accompagner.

Y a-t-il des inconvénients à utiliser le vernis semi-permanent ?

Vernis semi-permanent

Contrairement aux idées reçues, de nombreuses personnes pensent à tort que le vernis semi-permanent asphyxie les ongles. Dans un contexte où il faut poser plusieurs couches, c’est une considération qui pourrait avoir du sens.

De plus, le formaldéhyde entrant dans la composition du vernis peut soutenir cette assertion. En réalité, cela n’est valable que pour les personnes ayant des ongles poreux et fragiles. Celles qui ont des ongles en parfaite santé n’auront rien à craindre.

Le risque réside également dans le type de dispositif que vous utilisez pour le séchage. Avec des lampes UV, des risques de cancer de la peau ne sont pas à écarter. Il vous faut soit porter des gants ou passer des crèmes solaires avec un indice minimum de 50. Quant aux LED, le risque de cancer existe, mais reste très faible.

Les avantages du vernis semi-permanent par rapport au vernis classique

Le vernis semi-permanent a de nombreux avantages par rapport aux vernis classiques. Il est plus résistant et peut durer jusqu’à trois semaines sans s’écailler ni se décolorer. Cela signifie que vous n’aurez pas à retoucher votre manucure aussi souvent qu’avec un vernis traditionnel.

Le temps de séchage est beaucoup plus rapide avec le vernis semi-permanent. Effectivement, le processus de catalysation sous lampe UV ou LED permet un séchage instantané après chaque couche appliquée sur les ongles. Cela évite aussi les risques de bavures et donne une finition lisse et brillante à vos ongles.

Un autre avantage est la large gamme de couleurs disponibles en vernis semi-permanent. Des teintures mates au gel pailleté étincelant, toutes les nuances sont possibles pour répondre aux goûts des clients. Par conséquent, vous pouvez changer facilement la couleur de votre manucure autant que vous le souhaitez sans avoir à acheter plusieurs flacons différents.

Contrairement au gel qui nécessite une application professionnelle pour poser du faux-ongle en extension ou combler des défauts sur l’ongle naturel, le vernis semi-permanent ne nécessite aucun traitement particulier avant son utilisation : une simple préparation légère suffit pour prolonger sa tenue.

Lorsque vient le moment d’enlever votre vernis semi-permanent • ce qui doit être effectué dans un salon professionnel pour éviter tout dommage potentiel -, cela prend beaucoup moins de temps que lorsqu’on retire du gel. Le fait que cette opération soit moins chronophage signifie donc que vous pourrez changer de style et d’apparence plus rapidement, sans avoir à sacrifier une partie importante de votre temps.

Tout bien considéré, le vernis semi-permanent est non seulement pratique et facile à utiliser, mais il permet aussi une application rapide et sécuritaire grâce à ses compositions qui ne contiennent aucun produit nocif ou toxique. Il s’agit donc d’une alternative intéressante au vernis classique pour celles qui recherchent un look élégant et durable pour leur manucure tout en préservant la santé de leurs ongles naturels.

Comment retirer le vernis semi-permanent sans abîmer ses ongles ?

Si le vernis semi-permanent est un excellent choix pour ceux qui recherchent une manucure durable et résistante, il peut être difficile à retirer sans endommager vos ongles. Avec les bonnes techniques et les bons produits, vous pouvez facilement enlever votre vernis semi-permanent chez vous sans abîmer vos ongles.

La première étape consiste à couper de petits morceaux de papier aluminium. Vous aurez aussi besoin d’acétone pure (ne pas utiliser d’acétone diluée), de tampons de coton et d’un bâtonnet pousse-cuticules.

Imbibez généreusement chaque bout du tampon en coton avec de l’acétone pure avant de l’envelopper autour de votre ongle. Enroulez ensuite la feuille d’aluminium autour du tampon pour maintenir le tout en place sur votre doigt.

Répétez cette opération sur tous les doigts concernés, puis laissez agir pendant environ 10 minutes afin que l’acétone dissolve complètement le vernis.

Après ce temps imparti, retirez soigneusement les feuilles d’aluminium des doigts, un par un. Le vernis devrait se décoller facilement grâce au trempage dans l’acétone pure. Utilisez ensuite le bâtonnet pousse-cuticules pour racler doucement tout résidu restant sur vos ongles.

Il faut, pour retirer votre vernis semi-permanent, ne jamais gratter ni trop frotter vos ongles, car cela pourrait les abîmer. Si vous avez des difficultés à retirer tout le vernis, trempez vos doigts dans l’acétone pendant quelques minutes supplémentaires avant de recommencer la procédure.

Il faut prendre soin de vos ongles en appliquant une huile hydratante pour cuticules et un vernis nourrissant. Vous pouvez aussi choisir une alternative plus douce comme le dissolvant enzymatique qui élimine complètement les résidus sans assécher ni agresser les ongles naturels.

Articles similaires

Lire aussi x